image 3.jpg

LA CLINIQUE WOLOBOUGOU

Maison de l'accouchement à Farakoba - Burkina Faso

Wolobougou signifie "lieu de la naissance" en langue diula. C'est ainsi qu'Honorine, sage-femme burkinabè, a baptisé la clinique-maternité qu'elle a fondé en partant de rien. Dans cet endroit, elle veut donner un accès aux soins à des femmes de milieu rural et les aider à se réapproprier leur corps.

 
Burkina12.jpg

QUI SOMMES-NOUS ?

  • Au Burkina Faso, le taux de mortalité infantile est 20 fois plus élevé qu'en France.

  • Le manque de moyens de contraception et le faible taux de scolarisation est un véritable obstacle pour les femmes au contrôle de leur corps, seules 17% des femmes entre 16 et 49 ans utilisent des moyens de contraception.

  • On estime que 76% des femmes âgées entre 16 et 49 ans ont subi des mutilations génitales.

  • Selon l’UNICEF, avec un taux de prévalence de 55 %, le Burkina Faso est l’un des pays où le nombre de mariages précoces et forcés est le plus élevé.

Forte de ce constat, Honorine, sage-femme de profession, a fondé cette clinique-maternité, qui accompagne les femmes enceintes jusqu'à l'accouchement et au-delà, dans les meilleures conditions possibles. Les tarifs variables selon les revenus permettent à un maximum de femmes de bénéficier de ce haut niveau de soin. La clinique Wolobougou se consacre aussi à la prévention à travers le planning familial et la contraception. C'est finalement un lieu d’échange et de sérénité dédié aux femmes du village de Farakoba.

 

NOTRE ÉQUIPE

Ils l'ont rêvé...ils l'ont fait...

hono_n_edited.jpg

HONORINE

Sage-femme engagée

"Je veux apporter un projet durable à la condition féminine, encore trop souvent bafouée dans mon pays et être une source d'inspiration pour les jeunes filles burkinabées pour qu'elles croient en leurs capacités et poursuivent leurs rêves. Je milite pour que cessent les mutilations génitales et les mariages forcés, pratiques encore courantes dans mon pays."

Daniel panneau.jpg

DANIEL

Architecte & concepteur

 Daniel, fils adoptif du Burkina, enthousiasmé par le projet et les valeurs  humanistes d'Honorine, a mis à profit son passé d'architecte pour sortir de terre la Clinique Wolobougou, à la sueur de son front.

70594967_510043036448434_716828707685557

L'ÉQUIPE SOIGNANTE

L'équipe permanente composée d'une sage-femme, d'un infirmier, d'un adjoint administratif, d'une femme de ménage et d'un agent de sécurité, est régulièrement épaulée par des bénévoles ou des vacataires.

Une équipe motivée aux côtés d'Honorine

79768257_578895289563208_646170501180502

LES AMIS DE LA CLINIQUE

Des individus et des structures (que nous ne pouvons tous nommer) nous soutiennent, nous ne cesserons de les remercier :

- L'association lyonnaise (P.B.C.M.)  a récolté près de 15 000€ reversés intégralement à la Clinique grâce à l'organisation de plusieurs campagnes poursuit son action

- Les associations suisses Beogo et Abba (eau courante, financement de bourses d'études/formations équipe médicale..)

Sans vous ce projet ne serait pas possible !

 

LES PATIENTES DE LA CLINIQUE TÉMOIGNENT :

image%2520%2520clinique%2520avec%2520fil

"Pour mon premier enfant, je n'avais pas assez d'argent pour prendre le bus et accoucher en ville. Je me suis rendue à l'hôpital à vélo et je suis revenue le même jour mon bébé sur le dos. Avec la clinique à côté, cela ne se reproduira pas."

Aminata - 22 ans, mère d'un enfant

80251576_585570292229041_160616879776333

"Quand j'ai vu l'échographe de la clinique, je n'en croyais pas mes yeux. Quel bonheur de voir mon bébé en bonne santé. En ville, jamais je n'aurais eu les moyens."

Aicha, 27 ans, mère de 4 enfants

80239513_585570362229034_996392671339610

"Ici à la clinique on peut parler en confiance sans avoir peur d'être jugée.  Ma meilleure amie est tombée enceinte il y a peu car elle n'avait pas utilisé de préservatif. Elle ne savait pas.."

Thérèse, 14 ans,  collégienne

 
Hands%2520Red_edited_edited.jpg

Vous voulez participer à cette aventure humaine ? Être acteur/actrice de l'amélioration de la condition féminine sur le continent africain grâce à ce projet

concret qui impacte directement les femmes ?
Engagez-vous pour pérenniser

ce lieu en faisant un don :

A quoi serviront vos dons (quelques exemples) :
4 € = 1 consultation gynécologique
20 € = 10 tests de dépistage (HIV, Diabète)
30 € = 1 accouchement digne et sécurisant
50 € = Organisation d'une campagne de sensibilisation autours de la contraception pour 30 bénéficiaires avec distribution de contraceptifs
80 € = Réparation de complications de mutilations génitales

 

LA CLINIQUE EN QUELQUES CHIFFRES DEPUIS SON INAUGURATION EN NOVEMBRE 2018

 
30581769_195207811265293_213467340552850
81227194_585570092229061_557494630702330
44800689_326725331446873_957907011293413

SUIVIS DE GROSSESSE : 115 (DONT NAISSANCE : 46)

CONSULTATIONS, ACTIONS DE PRÉVENTION :
+ DE 3000 BÉNÉFICIAIRES

PROFIL DES PATIENTES : 2/3 SONT DES ENFANTS ET DES FEMMES ET ENVIRON 1 FEMME SUR 5 N'AURAIT PAS EU LES MOYENS DE SE FAIRE SOIGNER DANS LE CIRCUIT MÉDICAL CLASSIQUE

« L'intimité amoureuse n'est rien à coté des rapports qui lient l’accoucheur(se) à la parturiente »

 
 

CONTACTER NOTRE ASSOCIATION

Contactez la Clinique Wolobougou via l'association P.B.C.M  pour des dons de matériel ou toute autre question relative au projet. Si vous souhaitez être ajouté à la liste de diffusion, faites-nous le savoir !

Lyon, France

Merci pour votre envoi !